Web-roman de science-fiction/fantastique avec un nouveau chapitre chaque vendredi!

Expandmenu Shrunk


  • 151 – La motivation de Saeran

    Voyant que le crystaliste était immobile, Saeran baissa son arme. Komotheit le fixait, tentant de bouger le bras qui était touché, mais il n’y avait rien à faire. Shade bondit soudainement vers lui et le crystaliste la saisit de l’autre main avant de foncer vers Saeran. Ce dernier bloqua l’arme de Komotheit avec la sienne et les deux opposants échangèrent quelques coups. Le général fut surpris que même avec un seul bras valide, son adversaire était toujours aussi féroce.

     

    Alors qu’il était près de lui, Saeran saisit l’opportunité et plaqua Komotheit de toutes ses forces, le jetant violemment au sol. Ce dernier se releva aussitôt et le chargea de nouveau. Le général tenta de le saisir à la gorge pour l’arrêter, mais le crystaliste créa une après-image et disparut. Il surgit derrière Saeran et ce dernier bloqua Shade avec son épée.

    « Il n’y a rien qui t’arrête, Shadow! » s’exclama-t-il.

    Continue reading  Post ID 1424


  • 150 – Komotheit appréhendé?

    Komotheit et Saeran se dévisagèrent un moment en silence. Comme s’ils étaient devant un miroir, les deux hommes tracèrent simultanément une forme sur leur interface-bracelet pour faire taire l’alarme qui raisonnait. Ensuite, l’un fixa l’autre, la tension entre eux devenant de plus en plus palpable à chaque seconde qui passait.

    « Une chose est certaine. » dit enfin Saeran. « Tu es toujours à l’heure. »

    « Quand mon interface-bracelet est à la bonne heure, en tout cas. »

     

    Le crystaliste remarqua alors que le général n’arborait pas sa demi-cape habituelle. Il vit aussi qu’il portait une armure qui était marquée de plusieurs entailles laissées lors de combats passés. Il comprit alors que Saeran anticipait un affrontement. Cependant, il n’était pas en position de combat, se tenant droit à la place.

    « Tu voulais me voir. Je t’écoute. » dit Saeran.

    Continue reading  Post ID 1420


  • 149 – Plus rien à faire

    Saeran se tenait sur le toit du siège social de la NOA, regardant au loin. C’était le crépuscule partout sur Arcadia. La luminosité des satellites solaires diminuait peu à peu, et les formes géométriques qui se déplaçaient dans le ciel apparaissaient de nouveau. On pouvait voir de brillants orbes se promener entre les bâtiments de la ville. Le général leva les yeux, observant le ciel étoilé qui se découvrait.

     

    Des bruits de pas se firent entendre derrière Saeran. Le général cependant ne se retournera pas, ayant anticipé que Morgan voudrait le voir avant qu’il aille à la rencontre de Komotheit. Le vétéran avait pris des arrangements à contrecœur, ayant barricadé un secteur inhabité de la planète. Ainsi, si un combat arrivait, ils seraient loin des citoyens.

    « Saeran… » dit Morgan.

    « N’essaie pas de m’en dissuader. » répondit-il. « Je répondrai à son appel. »

    Continue reading  Post ID 1413


  • 148 – Les rangs de la NOA

    Quand il fut sorti de la boutique de magie, le groupe décida de rester plus longtemps dans le quartier commercial. C’était le début de l’après-midi et il restait encore beaucoup de temps avant que Komotheit, Aki et Catherine aillent les rejoindre chez Keith. Depuis qu’elle avait quitté la boutique, Emi semblait ravie.

    « Je suis soulagée que cette histoire soit derrière moi! » s’exclama-t-elle.

    « Tu connaissais déjà cette femme avec qui tu as parlé dans la boutique? » demanda Luna, curieuse.

    « Ouais… » les interrompit Keith. « C’est une longue histoire… et une qui n’est pas vraiment plaisante à raconter… »

    Continue reading  Post ID 1407


  • 147 – La boutique de magie

    Le lendemain de l’arrivée des terriens sur Arcadia, le groupe s’était divisé en deux, comme la dernière fois. Komotheit et Aki passaient la journée avec Catherine alors qu’Emi et Luna s’étaient jointes à Keith à son grand plaisir. À la demande de la mage, ils étaient tous les trois dans le quartier commercial, à la recherche d’une certaine boutique de reliques magiques. Le commandant avait demandé à son supérieur un bon endroit où aller pour ne pas avoir à le faire auprès de son ex-copine.

    « C’est ici. » dit Keith, s’étant servi de son radar interne pour trouver le lieu exact de la boutique.

    « Vous êtes vraiment aimable, mon cher. » répondit Luna.

    Continue reading  Post ID 1405