Web-roman de science-fiction/fantastique avec un nouveau chapitre chaque vendredi!

Expandmenu Shrunk


117 – Le devoir d’un gardien

Un silence lourd régnait dans la salle de conférence. Emi fixait la table, encore sous le choc d’avoir entendu la vérité à propos de son frère. Luna, de son côté, ne savait pas quoi penser de tout ça. Komotheit et Justin se fixaient encore, la question du crystaliste ayant touché une corde sensible chez l’homme. Aki s’était tue aussi, caressant doucement la tête d’Akaoi. Les deux autres habitants de la colonie dévisageaient leur collègue, anticipant sa réponse.

« J’ai quitté la Terre, car j’ai refusé de vivre dans un monde bâti sur un tel mensonge. » dit Justin enfin.

« Quoi?! » s’exclama Emi.

« Apparemment, Alex est le héros dans tout ça! Les citoyens de la Terre ont préféré effacer ce conflit des livres d’histoires, faisant de lui un sauveur qui apportait la paix alors que c’est lui qui a amené la guerre!! Notre groupe allait régler ça sans combat et il a tout foutu en l’air! Il disait qu’il voulait protéger l’avenir des gens, mais il a banni tous ceux qui ne sont pas pliés à ses demandes!! ALEX N’EST QU’UN HYPOCRITE!!! »

 

D’une main, Emi renversa la table qui était devant elle. Komotheit tendit la main pour tenter de la retenir, mais quelque chose au fond de lui l’arrêta. La gardienne s’avança d’un pas décidé vers Justin, le saisit par le collet et le projeta contre le mur à côté de lui.

« Emi!! Qu’est-ce que tu… » s’exclama Félix.

« Laissez-la faire! » cria Komotheit. « C’est entre elle et lui. »

 

Les deux habitants des colonies, ainsi que Luna, quittèrent leurs sièges quand même. Le crystaliste se mit cependant en travers de leur chemin. Pendant ce temps, Emi se dirigea rapidement vers Justin qui était étendu sur le sol, le prenant par le collet à nouveau. Elle le plaqua contre le mur, le dévisageant d’un regard foudroyant.

« Qui a frappé en premier?! » hurla-t-elle.

« Je n’ai pas à te répondre!! » répondit-il.

 

La gardienne tira l’homme vers elle avant de le plaquer contre le mur à nouveau. Luna tenta de contourner Komotheit, mais il la saisit par le poignet pour la retenir.

« Non, ne t’en mêle pas, Luna!! » dit-il.

« Arrête, Emi!! » cria la mage, au bord des larmes. « Elle va le tuer, Komotheit!! Fais quelque chose pour la calmer!! La violence n’est pas la solution! »

« Hah!! » s’exclama Justin. « Tu devrais l’écouter au lieu d’agir comme ton hérétique de frère! »

 

Emi le frappa contre le mur une troisième fois. Justin, visiblement endolori par les coups reçus, tenta de reprendre son souffle. Luna essaya de se libérer de l’emprise de Komotheit, des orbes de mana apparaissant autour d’elle.

« C’est eux qui ont frappé en premier!! » s’écria tout à coup Félix.

« Quoi?! » demanda Komotheit.

« Quand l’armée jointe s’est positionnée pour envahir le pays le plus près d’eux, Alex s’était posté à la frontière pour les attendre. Il leur a alors demandé une dernière fois de déposer leurs armes et de se rendre avant qu’il ne soit trop tard. »

« Que s’est-il passé ensuite? »

« Sans le moindre dialogue, ils ont lancé une paire de missiles à fission vers la ville le plus près. Si Alex n’avait pas été là… Bien… elle aurait été effacée de la carte et un million et demi de citoyens auraient trouvé la mort. »

« C’est exact. » dit Claire. « C’est la vérité, n’est-ce pas, Justin? »

 

L’homme leva les yeux pour fixer ceux d’Emi. Après un moment, il hocha lentement de la tête en signe d’acquiescement. La gardienne lâcha alors prise et Justin s’écroula sur le sol. Emi continua à le dévisager avec une colère vive.

« Tu sembles avoir une mauvaise idée de ce qu’est un gardien planétaire. » dit Komotheit. « Un gardien est là pour protéger la planète en soi, pas nécessairement les habitants. Parfois, pour sauver une planète, un gardien n’a pas le choix de se battre contre son propre peuple. Cela fait malheureusement partie de son devoir. »

« Crois-tu que ça lui a plu de se battre comme ça?… » dit Emi, un soubresaut dans la voix. « Tu crois que cela ne lui a rien fait? De croiser le fer avec les gens qu’il aurait aimé protéger à la place?… Je comprends maintenant pourquoi Alex taisait les exploits qu’il a faits… Ça lui a fait très mal d’avoir fait ce qu’il devait faire… »

« Si… ça n’avait pas été de lui… » dit Justin. « La situation aurait été réglée pacifiquement… »

« C’est quoi la paix pour toi?! » cria-t-elle. « Apparemment, c’est l’absence de la guerre! Ce n’est pas parce que les gens ne se battent pas qu’il y a la paix pour autant! Une paix où les gens sont soumis et où ils souffrent… Ce n’est pas ça la paix, pauvre con!! »

 

Luna baissa les yeux à ces mots. Alors qu’elle était encore dans le système Rhan-Kahal, elle avait été témoin de l’oppression du peuple par l’armée de Hajnal. Il n’y avait presque pas de combats, mais la souffrance était omniprésente. D’après ce qu’ils venaient d’entendre, les citoyens de la planète Terre étaient aussi soumis, l’abus venant d’une autorité politique plutôt que militaire. Le résultat était cependant le même.

« C’est sûr que les solutions violentes sont à éviter. » dit Komotheit. « Mais parfois, nous n’avons pas le choix de prendre les armes et de confronter ceux qui nous opposent. Mettre fin à la vie de quelqu’un est peut-être mal, mais laisser cette personne faire perdurer une agonie sans fin est bien pire. »

 

Justin continua à fixer Emi d’un regard rempli de haine. La gardienne poussa un soupir, le trouvant pitoyable d’encore s’accrocher à la haine qu’il avait pour Alex après toutes ces années. C’est à ce moment que Félix fouilla dans sa poche et sortit une carte magnétique. Il s’approcha de Komotheit, lui tendant la carte.

« Ceci vous donnera accès au lieu où se trouve le système de support vital. » dit-il. « On peut y accéder par une porte sur une paroi de la colonie qui est à moins d’un kilomètre d’ici. Vous ne pouvez pas la manquer. Aussi, faites attention au sens de la gravité, mais cela sera indiqué par des panneaux. »

« Merci Félix. » répondit Komotheit.

« Sauvez notre colonie, je vous en supplie. »

 

Komotheit hocha la tête et fit signe à Emi, Luna et Aki de le suivre. Il quitta la salle de conférence, ne voulant pas perdre une seconde. Après que le groupe soit parti, Justin se releva lentement, posant une main au mur derrière lui pour l’aider à se tenir debout. Les deux autres habitants de la colonie le dévisagèrent d’un air amer.

« Tu es vraiment lamentable. » dit Claire. « Maintenant que j’y pense, tu avais besoin de te faire remettre les idées en place. »

« C’est vraiment ironique que ce soit Emi qu’il l’ait fait. » continua Félix. « Malgré qu’elle ressemble beaucoup à sa mère, on voit qu’elle a hérité de ton caractère colérique. Heureusement que c’est Alex qui l’a élevée. Il lui a transmis de bonnes valeurs. »

« Ta gueule. » répondit Justin.

« Si elle était encore en vie… Elle se serait rangée de son côté, Justin, comme elle l’a fait avec Alex. »

« Vous voulez que je leur pardonne?… Alex m’a pris mon monde… et cette “gardienne” m’a pris la dernière chose qui me restait. Je vais les haïr… elle et son frère… jusqu’au moment où j’irai la rejoindre. Je m’en fous de la Terre. »

« Tu es vraiment lamentable. » répéta Claire.

One Response to 117 – Le devoir d’un gardien

  1. Bonjour!

    Le vidéo du Mangabitibi est maintenant en ligne:
    http://www.youtube.com/watch?v=cNfRgy6v3AI

    Merci de votre participation! :)

    Gabriel,
    Goost Movies